Posts Written Onseptembre 2017

Même pas peur… Quelques minutes avant, entourée de mes témoins adorées ♡ Crédits photo : Sébastien Voerman©

Moi stressée avant le mariage ?! Même pas ! Enfin quasiment pas… La clé ? L’OR-GA-NI-SA-TION. Dans cet article je vais vous parler de ce qui m’a aidée à m’organiser dans les préparatifs, vous donner des petits conseils pour ne rien oublier, s’y prendre à l’avance (quand on le peut) et surtout rester zen…

1. Mon bullet journal (dit « BuJo » pour les intimes)

Et oui ! Ce fut mon allié numéro 1 pour survivre à cette année intense. Vous en avez forcément entendu parler. C’est un système d’organisation personnalisable inventé par le designer Ryder Caroll, qui permet de combiner agenda, to-do-lists, notes, croquis, etc. Il suffit d’un carnet, une règle et un feutre, c’est tout ! J’en ai entendu parler en août 2016, soit à peu près un mois après la demande et je m’y suis mise à la rentrée. Grâce à ce système j’ai pu planifier mes tâches de manière claire et efficace. Chaque mois je me suis fixée des objectifs et s’ils n’étaient pas réalisés, je les reportais au mois suivant. Concrètement, ça donne ça :

Planning annuel

Planning mensuel + Liste d’objectif

Semaine J

Dès qu’une idée me passait par la tête je la notais pour être sûre de ne rien oublier. Ça paraît compliqué, mais c’est juste une habitude à prendre. J’ai d’ailleurs donné un atelier Bullet Journal avec Cindy à la boutique CQFD l’an dernier, et nous en avons prévu un 2ème pour cet hiver

2. Le site mariages.net

J’ai découvert ce site génial en recherchant un lieu pour la cérémonie (il y a aussi l’application disponible sur l’Appstore ou le Playstore). Il suffit créer un compte, rentrer sa date de mariage, indiquer le l’endroit où l’on cherche à se marier et le site nous propose tout un panel de prestataires pour le grand jour (lieu de réception, traiteur, photographe vidéaste, location voiture, etc.). J’ai d’ailleurs trouvé le Mas de notre mariage grâce à ce site, j’ai même eu une réduction sur les menus en passant par ce biais ! J’ai également trouvé mon vidéaste grâce à eux, je vous en reparlerai dans un prochain article.

Il m’a été aussi très utile pour gérer la liste d’invités, leur envoyer un « Save the date » par email, évaluer mon budget, lire les avis et commentaires avant de choisir un prestataire… Et concernant l’organisation, ce site propose aussi la gestion des tâches : mois par mois, il liste toutes les choses à faire, à ne pas oublier, et l’on peut les cocher virtuellement celles qui sont accomplies. Je vous assure qu’il y a pleins de petits trucs auxquels je n’aurais pas pensé… Je vous donne quelques exemples :

  • 10 à 12 mois avant : faire la liste des invités et les prévenir, réserver le lieu, le traiteur, se renseigner sur la cérémonie laïque ou religieuse, rechercher un photographe, etc.
  • 7 à 9 mois avant : prévenir au travail, définir qui fait quoi, regarder les robes de mariées, choisir la destination pour le voyage de noces, etc.
  • 2 à 3 mois avant : acheter chaussures, accessoires, lingerie de la mariée, choisir un dresscode pour les témoins/enfants, faire des essais coiffure/make up…
La check-list

Et j’en passe évidemment. Personnellement j’ai trouvé ça pratique et très utile. Il y a aussi pleins d’articles, d’idées, de conseils et toute une communauté, si besoin de discuter ! Le seul point noir : les mails / newsletter. Pensez à vous désinscrire sinon ça n’arrête pas…

3. Le yoga !

Quoi de mieux pour ne pas stresser ? J’en fais depuis un peu plus de 3 ans et ne peux plus m’en passer… Je pratique à Inspire Yoga Avignon une à 2 fois par semaine, et à la maison quand je prends le temps. Je pense que ça a réellement contribué à ma Zen attitude tout au long de l’année, et le jour J ça m’a aidée à faire quelques petits exercices de respiration quand je sentais le stress monter.

De manière plus générale, je vous conseille de vraiment profiter de chaque petit moment des préparatifs, le vivre de manière positive et sereine… Parce que ça passe teeeeellement vite ! Par exemple, comme nous n’avions pas voulu prendre de Dj, nous avons fait des playlist Spotify. C’était du boulot, certes, mais aussi tellement de bons moments à préparer ça avec mon chéri, de rigolades, d’engueulades, et de souvenirs partagés ! Puis préparer ensemble les décorations, réviser la choré pour la danse des mariés, choisir les alliances… Tous ces moments-là ont eux aussi contribué à notre bonheur infini :-)

Et si c’était à refaire ? Je ne changerai rien. C’était une année bien remplie, mais encore une fois, le jeu en valait la chandelle !

 

Pour le premier article « wedding » je voulais vous parler de nos faire-parts de mariage. C’est un élément important des préparatifs car ils vont servir non seulement à annoncer la date, le lieu et le programme du jour J mais aussi le thème, l’ambiance de votre mariage. Quelque chose de personnel et d’unique qui dépend de chacun, et dans le meilleur des cas, il trônera sur le frigo de vos convives ! C’était une étape qui me tenait beaucoup à cœur, étant graphiste et j’avais déjà pleins d’idées en tête.

Étape 1 : trouver le thème

Pour nous le thème, c’était d’abord la Provence (l’endroit où l’on a migré pour fonder notre famille), le vert de l’olivier, allié à des couleurs naturelles et des matières naturelles (papier épais blanc, kraft, et ficelle de chanvre). Puis mon chéri a eu la super idée y écrire la phrase que nous nous sommes tous les deux tatouée sur le bras, il y a quelques années, notre devise :« When there’s a will, there’s a way » (comprendre « Là où est la volonté, est le chemin. »). Cette devise a fait office de fil rouge tout au long du mariage, on la retrouvera dans d’autres articles déco…

Si vous êtes en panne d’idées, Pinterest est votre ami :-)

J’ai commencé fin octobre 2016 (3 mois après la demande) à imaginer le faire-part, puis j’ai moi-même dessiné nos prénoms et quelques titres. J’ai ensuite créé tout le graphisme sur Illustrator.

Étape 2 : la réalisation

Une fois la création du faire-part et du RSVP terminée, j’ai cherché un bon imprimeur. J’avais vraiment envie d’avoir une impression de qualité avec une petite spécificité, je voulais du letterpress. Ça augmente un peu le budget, mais le résultat en vaut vraiment la peine. J’ai donc rencontré Thomas, du studio Les Caracterres, qui m’a super bien conseillée sur le choix du papier et les caractéristiques d’impression. Il fait également partie du duo détonant Tolubolu dont j’ai fait la connaissance dans la boutique CQFD Avignon. J’ai été hyper contente du rendu et de la qualité de l’impression, et ça a fait mouche auprès de mes invités ! Je vous le recommande donc à 100% pour l’impression de vos faire-parts mariage, baptême, cartes de visite, étiquettes, etc.

Crédit photo : Les Caracterres©

Étape 3 : assembler / confectionner

Pour le reste, il a suffit d’acheter un peu de matériel et de s’armer de patience pour confectionner une cinquantaine de « pack » faire-parts. Mais comme j’adore les travaux manuels, quelques sessions devant une bonne série ont fait l’affaire. Prenez quand même de l’avance car rien que le temps de récupérer toutes les adresses postales,c’est assez long et pénible (les miens sont partis par la poste fin janvier…). Je vous laisse voir la suite en image !

Pour récapituler, voici les liens utiles :

• j’ai fait imprimer les faire-parts ici

• j’ai acheté les enveloppes en kraft ici

• j’ai trouvé la ficelle de chanvre et les confettis par

• j’ai fait faire un tampon sur ce site et l’encre vient d’ici

 

Au final, ça m’a pris pas mal du temps, un peu plus de budget que prévu mais j’étais vraiment contente du résultat, alors aucun regret !

C’est la rentrée ! Et pour moi, c’est l’heure de reprendre ENFIN le blog en main…

Après une année riche en émotions et en changements (fiançailles, déménagement, passage à la trentaine et surtout… MARIAGE!) je reviens plus déterminée que jamais pour continuer à partager ce que j’aime faire de mes dix doigts ! Je vais enfin retrouver ce qui me manquait le plus pour tenir ce blog : du temps.

Au programme : des articles DIY sur le thème « déco de mariage », des bons plans prestataires pour le jour J, des idées d’activités pendant le vin d’honneur, des astuces pour être un as de l’organisation, et aussi des recettes cosmétiques green, mes résolutions « zéro déchet » et j’en passe… Promis, cette fois j’essaye de m’y tenir.

Juste le temps de bien organiser tout ça dans ma tête et j’arrive !

À très vite,

Charlotte.