Pour le premier article « wedding » je voulais vous parler de nos faire-parts de mariage. C’est un élément important des préparatifs car ils vont servir non seulement à annoncer la date, le lieu et le programme du jour J mais aussi le thème, l’ambiance de votre mariage. Quelque chose de personnel et d’unique qui dépend de chacun, et dans le meilleur des cas, il trônera sur le frigo de vos convives ! C’était une étape qui me tenait beaucoup à cœur, étant graphiste et j’avais déjà pleins d’idées en tête.

Étape 1 : trouver le thème

Pour nous le thème, c’était d’abord la Provence (l’endroit où l’on a migré pour fonder notre famille), le vert de l’olivier, allié à des couleurs naturelles et des matières naturelles (papier épais blanc, kraft, et ficelle de chanvre). Puis mon chéri a eu la super idée y écrire la phrase que nous nous sommes tous les deux tatouée sur le bras, il y a quelques années, notre devise :« When there’s a will, there’s a way » (comprendre « Là où est la volonté, est le chemin. »). Cette devise a fait office de fil rouge tout au long du mariage, on la retrouvera dans d’autres articles déco…

Si vous êtes en panne d’idées, Pinterest est votre ami :-)

J’ai commencé fin octobre 2016 (3 mois après la demande) à imaginer le faire-part, puis j’ai moi-même dessiné nos prénoms et quelques titres. J’ai ensuite créé tout le graphisme sur Illustrator.

Étape 2 : la réalisation

Une fois la création du faire-part et du RSVP terminée, j’ai cherché un bon imprimeur. J’avais vraiment envie d’avoir une impression de qualité avec une petite spécificité, je voulais du letterpress. Ça augmente un peu le budget, mais le résultat en vaut vraiment la peine. J’ai donc rencontré Thomas, du studio Les Caracterres, qui m’a super bien conseillée sur le choix du papier et les caractéristiques d’impression. Il fait également partie du duo détonant Tolubolu dont j’ai fait la connaissance dans la boutique CQFD Avignon. J’ai été hyper contente du rendu et de la qualité de l’impression, et ça a fait mouche auprès de mes invités ! Je vous le recommande donc à 100% pour l’impression de vos faire-parts mariage, baptême, cartes de visite, étiquettes, etc.

Crédit photo : Les Caracterres©

Étape 3 : assembler / confectionner

Pour le reste, il a suffit d’acheter un peu de matériel et de s’armer de patience pour confectionner une cinquantaine de « pack » faire-parts. Mais comme j’adore les travaux manuels, quelques sessions devant une bonne série ont fait l’affaire. Prenez quand même de l’avance car rien que le temps de récupérer toutes les adresses postales,c’est assez long et pénible (les miens sont partis par la poste fin janvier…). Je vous laisse voir la suite en image !

Pour récapituler, voici les liens utiles :

• j’ai fait imprimer les faire-parts ici

• j’ai acheté les enveloppes en kraft ici

• j’ai trouvé la ficelle de chanvre et les confettis par

• j’ai fait faire un tampon sur ce site et l’encre vient d’ici

 

Au final, ça m’a pris pas mal du temps, un peu plus de budget que prévu mais j’étais vraiment contente du résultat, alors aucun regret !