Hello ! J’avais très envie de parler de ce sujet. Tous les futurs mariés se posent forcément cette question pour capturer à jamais des souvenirs de leur grand jour : on prend un photographe ? Un vidéaste ? Ou les deux ?

Le photographe

Je savais depuis le début des préparatifs (et même avant) que je voulais impérativement un photographe pour le jour de notre mariage. Je voulais qu’il soit là de la préparation des mariés jusqu’au vin d’honneur. Je savais encore une fois quel style de photo j’aimais et je voulais. J’ai tout de suite contacté Sébastien Voerman, photographe que nous avions déjà engagé 3 ans auparavant pour un shooting photo à la fin de ma grossesse. J’adore son travail, son style de photo, sa manière d’immortaliser les visages, ses couleurs et ses lumières. Je l’ai contacté en septembre 2016 pour réserver le 26 août 2017 et ouf, il avait encore ce weekend-là de libre ! Un conseil, ne tardez pas à réserver votre photographe car bien souvent ils sont vite pris d’assaut… En règle générale, il faudra lui verser un acompte de 30% pour bloquer la date.

On n’a pas eu besoin de se voir avant le jour -J, on s’est juste appelé et envoyé quelques mails pour les infos pratiques, l’organisation, etc. Il m’avait demandé de dresser une liste de 15 groupes maximum pour les incontournables photos de groupe, pour nous éviter (à nous, les mariés) de passer 1h30 à sourire en dégoulinant au soleil. C’était une super idée, qui nous a permis de prendre en photo tous les groupes d’invités en 20 minutes chrono et de profiter à fond du reste de la soirée. Voici quelques instants magiques sélectionnés parmi les centaines de sublimes photos qu’il nous a livré quelques semaines après le mariage…

Encore bravo et merci à toi, Sébastien.

Le vidéaste

Pour le vidéaste, c’est une toute autre histoire… Je n’en voulais pas, je trouvais ça trop cher et pas essentiel. Je n’avais même pas pris la peine d’en chercher un ou de demander un devis. Mais une quinzaine de jours avant le mariage, j’ai quand même eu un gros doute… Et si on passait à côté de quelque chose ? Et si on regrettait de ne pas avoir un film de notre mariage finalement ? Se posait aussi la question du budget… Est-ce qu’on peut se le permettre avec tout ce qu’on a déjà à dépenser ? On a alors pris la décision d’en chercher un à la dernière minute et de s’offrir cette vidéo en cadeau de mariage (on a misé sur une partie des enveloppes). Un dimanche après-midi, j’ai lancé une « bouteille à la mer » en envoyant des dizaines de messages à tous les vidéastes de la région, notamment en passant par le site Mariages.net, qui propose de nombreux prestataires. Évidemment, beaucoup m’ont répondu qu’ils n’étaient pas disponibles ce jour-là… D’autres étaient disponibles et pas très cher, mais leur style de vidéos ne me plaisait pas…

Puis j’ai reçu un mail de Jérémie Malfitano, disponible pour notre jour-J. J’étais sous le charme de ses précédentes vidéos de mariage… Yes ! On s’est donc rencontré une semaine avant le mariage pour les détails et l’organisation. Il a tout de suite capté qui on était et ce qu’on voulait. Je n’ai absolument pas regretté ce choix, j’étais même ravie d’avoir changé d’avis à la dernière minute. Je partage avec vous le short movie que nous avons reçu avant d’avoir la version plus longue (de 10-15 minutes). J’en ai des frissons à chaque visionnage…

Conclusion, je répondrais « les deux » à ma question du début car cette journée passe tellement vite que ça vaut le coup d’investir dans ces 2 prestations qui garantissent des beaux souvenirs pour soi et aussi pour les proches. Non, je ne regrette rien.

A très vite,

Charlotte.